Spectacles

Les Mangeurs de Lapin remettent le couvert

Le plus burlesque et le plus déjanté des trio de music-hall débarque avec la ferme intention de nous présenter des numéros de haute voltige et des performances hallucinantes.

Ces clowns des temps modernes font du ratage et de l'approximation un art à part entière et l'essence de leurs performances.
Faisant de l'improbable un idéal, repoussant sans cesse les limites de l'absurde, Les Mangeurs de Lapin nous propulsent sans ménagement dans la quatrième dimension de la loufoquerie, là où tout devient possible.
Il faut être virtuose pour réussir à se prendre aussi parfaitement les pieds dans le tapis en revisitant de manière aussi décalée et potache les standards du music-hall.
Le talent finit par percer sous le masque et les Mangeurs de Lapin se révèlent d'authentiques virtuoses du rire et de l'absurde.

Ce spectacle a reçu le prix du Festival Avignon Off

L’Incroyable Cabaret des Mangeurs de Lapin

Après plusieurs années de tournées avec leur premier spectacle, Les Mangeurs de Lapin ont eu l’envie de retrouver le cirque et les compagnons de route des quatre coins du monde.

Dans ce nouvel opus, Les Mangeurs de Lapin poursuivent leurs recherches entre cabaret et burlesque avec ce spectacle qui réunit dix artistes d’exception.
Un spectacle loufoque, décalé, aux limites de l’absurde, avec comme fil conducteur le délire des trois mousquetaires qui revisitent les grands classiques du burlesque.
Nous jubilons de les retrouver une fois encore dans de nouveaux personnages toujours plus dingues.

Les Mangeurs de Lapin se font la malle

Débarquement immédiat ! Les Mangeurs de lapin sautent de leur terrier sur le tarmac et partent conquérir le monde !

En avion, sur mer, en train, à pied ; à travers les steppes, la pampa, la jungle, de Montmartre au Japon en passant par la Russie, l'Écosse, le Mexique, l'Antarctique, l'Amazonie, la Suisse, L'Argentine et les États-Unis, ils pérégrinent et butinent, cavalcadent, jonglent et trébuchent, entre cascades trépidantes, envolées planantes et chutes délirantes.

Décors et costumes dans les malles, farces et attrapes dans les valises, la troupe des déglingués du music-hall poursuit son épopée déjantée et déboussolée : en route pour la poésie et cap au rire !